Trains supprimés à Templeuve dès décembre, le maire démissionne

Le maire de Templeuve-en-Pévèle, Luc Monnet, a présenté sa démission au préfet vendredi après la mise en place de la nouvelle convention TER prévue le 15 décembre. Cette convention supprime un train chaque heure pendant les heures de pointes dans la gare de la commune, une gare très utilisée puisqu’elle voit passer près de 700 000 voyageurs par an.

Il y a deux semaines, l’édile avait lancé une pétition pour assurer le maintien de ces lignes, qui a récolté plus de 6 000 signatures. “Comment voulez-vous être crédible aux yeux de votre population quand on a su faire signer 6 000 personnes pour au final leur dire de donner une chance à cette convention. Pour être en accord avec moi-même, cela doit passer par une démission.” Luc Monnet regrette le manque total de concertation de la SNCF avec les élus de la région. D’autant plus que 12 millions d’euros ont été investis en 2013 pour moderniser la gare en pôle d’échange. “Il y a une forme de mépris de la SNCF envers les élus locaux. Cette convention est incompréhensible pour la population et pour le maire que je suis.”

Cette semaine, Luc Monnet se rend au congrès des maires à l’Elysée. Il remettra sa pétition à Emmanuel Macron. Cette action pourrait l’amener à continuer son combat, mais sans l’écharpe de maire.

Categories Actualités
Related Videos

No Comments