Plus que quelques jours avant de découvrir Calais à dos de dragon

Le dragon de Calais va bientôt pouvoir déambuler dans la ville. Les pilotes-machinistes recrutés pour l’occasion sont en formation. Chacune des machines étant un prototype, les formations pour conduire le dragon sont spécifiques..

Les huit pilotes du dragon de Calais sont en formation depuis trois semaines pour pouvoir conduire la bête. Tous devront être en mesure d’occuper chacun des cinq postes sur la machine. Au programme, la conduite d’un engin de plus de 70 tonnes, mais aussi l’animation de la tête et de la queue. Pour les heureux élus, la tâche est difficile, mais c’est avant tout une fierté.

Les personnes qui ont la chance de conduire la machine viennent d’horizons très différents : le tourisme, la conduite de cars… Mais tous sont en rapport avec au moins une des missions à bord du dragon.

Certains gestes du dragon auparavant générés manuellement sont désormais automatiques, comme les pattes, le mouvement des ailes ou encore le clignement des yeux. Mais ces modifications ne rendent pas le travail facile pour autant : il ne suffit pas de faire bouger le dragon, il faut le faire vivre.

En plus de conduire le dragon, les pilotes devront jouer le rôle de guide touristique. Il faut faire découvrir le patrimoine de Calais aux 50 personnes embarquées sur le dos de la créature. Rendez-vous à partir du 17 décembre pour avoir la chance d’en faire partie…

Categories Actualités
Related Videos

No Comments