Les Hauts de France, « La région la plus polluée de France »

Atmo Hauts-de-France, l’observatoire de l’air en région, a relevé des alertes pollution aux particules fines dix jours en avril, dans le Nord. Un phénomène loin d’être inhabituel depuis le début de l’année. Rencontre avec le Docteur Cécile Chenivesse, pneumo-allergologue au CHRU de Lille.

Quels sont les risques pour la santé ?

Il faut distinguer l’exposition chronique à la pollution, qui est un facteur de risque pour toute la population, et les pics de pollution, qui vont principalement toucher les plus fragiles : les plus jeunes, les plus âgés et les personnes atteintes de maladies respiratoires et cardiaques. Les pics de pollutions ne sont donc pas à l’origine des maladies mais vont provoquer des poussées et des aggravations. L’apparition des maladies intervient avec une exposition quotidienne à la pollution.

Est-on plus concerné dans notre région ?

L’exposition aux particules fines est le 3e facteur de décès après le tabac et l’alcool. Selon des estimations, les Français perdent en moyenne 9 mois d’espérance de vie à cause de la pollution. Dans les Hauts-de-France, 16 mois. Nous vivons dans la région la plus polluée de France. Les pics de pollution, de plus en plus nombreux, ne font qu’aggraver la situation et peu de mesures efficaces sont mises en œuvres par les autorités.

Comment se protéger ?

Il faut éviter de faire des efforts physiques, comme courir qui provoque une accélération du rythme respiratoire et l’inhalation de plus de particules fines. Pour autant, le vélo et la marche restent le meilleur moyen de se déplacer. Sinon, mieux vaut favoriser les transports en commun. La voiture concentre énormément de pollution et l’exposition aux particules y est désastreuse.

Categories Actualités
Related Videos

No Comments