Les bars de plage, un phénomène qui s’implante la région

On en voit de plus en plus sur les plages de notre littoral. Depuis quelques années, les bars de plage éphémères ont la côte. C’est le cas au Touquet, où 5 établissements sont installés sur la plage entre l’Aqualud et l’hôtel Ibis. Le Sand, O’Safran, les Pirates, Waikiki et le bar les Sports à la plage.

Des installations éphémères qui peuvent ouvrir d’avril à fin octobre. Pour s’installer chaque année, il faut débourser une redevance de 30 000 euros à la ville, ainsi que 0,5% de son chiffre d’affaires hors taxe. Une aubaine pour ces annexes de bars existants en ville (sauf O’Safran qui est purement éphémère) qui réalisent un chiffre d’affaire beaucoup plus important.

De son côté, c’est une opération quasiment « blanche » pour la mairie. Selon l’adjoint aux finances de la ville Michel Fouque, cette dernière ne gagne pas d’argent sur ces opérations. Pour l’élu, c’est une manière de valoriser le Touquet en attirant du monde. C’est la ville qui a acheté ces conteneurs et qui chaque année les installent puis les démontent.

Pour l’heure, ces établissements ont encore quelques années d’exploitation devant eux. Le 15 novembre 2021, la ville mettre leur lot en concurrence pour permettre à d’autres de s’installer.

Categories Actualités
Related Videos

No Comments