Les arnaques “à l’ivoirienne” sur le net persistent

Les « arnaques à l’ivoirienne » continuent à faire des ravages auprès des internautes les plus vulnérables. La preuve avec l’histoire d’une jeune femme que nous appellerons Aya, habituée des sites de rencontres. Cette tourquennoise de 58 ans est aujourd’hui fichée à la Banque de France et endettée après plusieurs arnaques dont elle a été victime sur Internet. En 2016, elle répond à une annonce d’emploi et postule à un poste d’aide ménagère chez des particuliers. Le pseudo propriétaire serait domicilié à Londres et lui demande d’envoyer de l’argent pour récupérer les clefs de son second logement à Tourcoing dans lequel elle doit faire le ménage. Aya s’exécute. Par la suite, elle portera plainte. Une plainte classée sans suite faute de moyens pour retrouver l’auteur de cette fausse annonce. Plus récemment, elle est contactée par un ivoirien qui se dit être un agent d’Interpol. Il lui promet de retrouver les auteurs des arnaques qu’elle a subi précédemment. A nouveau, Aya envoie de l’argent. L’adresse e-mail non officielle de ce prétendu agent d’Interpol et un numéro de téléphone à l’étranger ne l’alertent pas. Elle tombe dans le piège. Au total, les arnaques qu’elle a subi représentent plus de 8 000 euros. Une somme colossale pour cette tourquennoise, actuellement en invalidité et qui a du emprunter de l’argent à ses proches pour subvenir à ses besoins. « Je regrette d’avoir demandé de l’argent à ma maman qui est à la retraite. Je lui demande pardon ainsi qu’à ma fille » raconte Aya, au bord des larmes. A la situation financière préoccupante s’ajoute une détresse psychologique. « Je maigris. Je suis en dépression. Je vais être expulsée de mon logement. J’ai envie de me foutre en l’air. Je n’en peux plus » témoigne Aya qui a trouvé une aide précieuse auprès d’un ami. Celui-ci a contacté les services sociaux de la ville de Tourcoing pour une éventuelle mise sous tutelle. Peut-être l’espoir de trouver des solutions et permettre un nouveau souffle dans la vie d’Aya. « Faudra du temps pour revenir sur les rails » ajoute-t-elle.

Categories Actualités
Related Videos

No Comments