L’entreprise Desseilles, lâchée par son propriétaire chinois

Après Noyon et la teinturerie Color Biotech, c’est au tour du fabricant Desseilles d’aller déposer le bilan au tribunal de commerce de Boulogne-sur-mer.

Repris par le groupe chinois Yongshen en 2016 après un énième redressement judiciaire, Desseilles a vu son chiffre d’affaire divisé par 2 en 3 ans. Yongshen a injecté prés de 5 millions d’euros dans le fonctionnement de Desseilles, mais ne semble pas avoir réalisé les investissements promis lors de la reprise.

Les salariés dénoncent un pillage de leur savoir-faire en bonne et due forme depuis la reprise. Redressement ? Liquidation ? On le saura ce 6 juin après-midi lors de l’audience du Tribunal de commerce qui doit statuer. A suivre.

Categories Actualités
Related Videos

No Comments