Le ras-le-bol des forces de l’ordre

Vendredi, une intersyndicale de la police nationale appelait à un rassemblement devant les commissariats pour dénoncer les nombreux suicides au sein des forces de l’ordre depuis le début d’année.

La veille, 2 policiers se sont donnés la mort, une capitaine de police de Montpellier et un policier de Paris. En tout, 28 policiers se sont suicidés depuis le début de l’année.

A Calais, devant le commissariat, ils étaient environ 70 à s’être rassemblés. Vers midi, une minute de silence a été observée en hommage à leurs collègues décédés.

Un ras le bol des forces de l’ordre, de plus en plus sollicitées depuis la fin d’année avec les mouvements des gilets jaunes, la pression migratoire sur le calaisis, le balais des ministres sur le calaisis dans le cadre du Brexit… Trop souvent les temps de repos sont supprimés, et certains enchaînent 6 semaines de terrain avant de pouvoir souffler un weekend.

A Calais, Gilles Debove, représentant unité SGP Force Ouvrière annonce vouloir saisir le CHSCT (commité d’hygiène et de sécurité) pour procéder à un audit au sein du commissariat.

L’ensemble des syndicats demande a être recu en urgence par le ministre de l’intérieur Christophe Castaner.

Categories Actualités
Related Videos

No Comments