Boulogne-sur-mer: le procès du militant Amnesty International reporté

Ce mercredi, au tribunal de Grande Instance de Boulogne-sur-Mer, devait débuter le procès opposant Tom Ciotkowski à un policier.

Le litige remonte à juillet 2018. Des policiers tentent de disperser des bénévoles et des migrants et auraient commis des violences policières à l’encontre de plusieurs bénévoles dont Tom Ciotkowski. Le bénévole et membre d’Amnesty International d’origine britannique intervenant auprès de migrants aurait été poussé par un policier contre une glissière de sécurité, ce qui l’aurait fait trébucher sur la route où un camion passait, l’évitant de justesse.

De l’autre côté, la police nie les faits. Suite à ces événements Tom a été placé 36h en garde à vue et et inculpé pour « outrages et violences ».

Amnesty International, dont les membres sont venus en dizaine, dénonce des « actes d’harcèlement et d’intimidation » à l’égard des bénévoles.

Faute d’interprète aujourd’hui, le procès a été reporté. L’audience devrait se dérouler le 13 juin prochain. Tom risque 5 ans d’emprisonnement et 7000 euros d’amendes.

Categories Actualités
Related Videos

No Comments