A Calais, le dragon de Calais va empêcher les associations d’aide aux migrants de travailler

Un arrêté municipal a été affiché depuis vendredi 18 octobre à Calais sur le chemin du dragon, pour empêcher les maraudes des associations qui essaient d’aider les migrants par des températures de plus en plus basses.

L’association La Vie Active, mandatée par l’Etat, fait deux distributions par jour, mais ce n’est pas suffisant, et le 115 est trop vite saturé. Entre 400 et 600 personnes sont dans les rues, dorment dans des tentes ou à même le sol.

Les associations en maraude reçoivent des amendes et se trouvent face à des conditions de travail de plus en plus difficiles. L’Auberge des Migrants a annoncé qu’elle attaquerait ces arrêtés en justice.

Quelques extraits de cet arrêté municipal : « considérant les troubles à l’ordre public (…) générés par les attroupements de migrants (…) (amoncellement de déchets, déjections humaines, présence de rats, rixes) »

« Considérant qu’en raison de la richesse de la programmation culturelle, sportive et touristique de ces prochaines semaines à Calais (…) et que les troubles générés par la présence de migrants risquent de fragiliser la bonne organisation de ces évènements, mais surtout de porter atteinte à la sécurité de ces familles et de ces touristes »

Categories Actualités
Related Videos

No Comments